28/07/2015

Après la guerre du feu, la guerre de l'eau

Incident diplomatique franco-helvétique.

 

Jeudi 23 juillet, des hélicoptères de la vaillante armée suisse se rendent par mégarde au-dessus du lac des Rousses, en terre française, prélever de l'eau pour abreuver des vaches suisses souffrant de la sécheresse dans nos alpages.

Sur le plan légal, nul doute qu'une autorisation aurait dû être préalablement obtenue, et c'est à juste titre que la Confédération a présenté des excuses. Il est vrai aussi que si l'on avait attendu de formaliser cette incursion cavalière, les vaches auraient eu tout le temps de mourir déshydratées.

 

Cela étant, au-delà de la bourde incontestable, c'est avant tout la réaction des autorités locales françaises qui interpelle, ce d'autant que l'incident a été jugé suffisamment grave pour être repris par les médias audiovisuels de l'Hexagone

(http://www.francetvinfo.fr/france/la-guerre-de-l-eau-fait-rage-a-la-frontiere-suisse_1017905.html).

 

Pour le Maire de cette commune du Jura, un incendie de forêt, ou une catastrophe bien plus grave, auraient "peut-être" (notez bien le "peut-être", qui exprime toute la solidarité envers un pays voisin qui contribue largement à résorber le chômage de la région, et, accessoirement, à boucler les comptes communaux grâce aux impôts de ses travailleurs frontaliers) permis de comprendre l'urgence de cette intervention. Mais pour des vaches, suisses, qui de surcroit font du lait suisse...

 

Il aurait fallu prudemment attendre que l'Orbe vienne déverser les eaux du lac des Rousses dans le lac de Joux pour abreuver d'eau helvétique nos bonnes vaches bien de chez nous. A moins que nos voisins ne songent à construire un barrage pour que l'eau française reste estampillée comme telle.

 

Au fait, le Rhône n'est-il pas suisse depuis sa naissance jusqu'au moment où il quitte Genève? Ce serait donc de l'eau suisse dont profiteraient nos voisins jusqu'à la mer? Rappelez-moi de me plaindre haut et fort!

23:41 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11) | | |  Facebook

Commentaires

Excellente conclusion, monsieur le Conseiller d'état.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 29/07/2015

fin et pertinent...! bravo!

Écrit par : Eric DUPRAZ | 29/07/2015

Le Grand-Genève ne va pas jusqu'aux Rousses.

Écrit par : norbert maendly | 29/07/2015

Pour le Rhône, il me semble qu'il y a des exigences françaises dans l'air...non? Donc ce déballage médiatique n'est certainement pas innocent!

Par ailleurs ce qu'il y a d'étonnant dans cette histoire, c'est que les vaches bien de chez nous.....ne voulait pas boire cette eau!

Écrit par : Corélande | 29/07/2015

"Il aurait fallu prudemment attendre que l'Orbe vienne déverser les eaux du lac des Rousses dans le lac de Joux pour abreuver d'eau helvétique nos bonnes vaches bien de chez nous."

Peut-être que les hélicoptères suisses auraient pu voler trente secondes de plus pour prendre de l'eau au lac de Joux ? C'était trop demander ? En tout cas, cela prouve qu'on peut être pilote d'hélicoptère et le cerveau d'une mouche dans le crâne d'un bison...

Écrit par : Géo | 29/07/2015

Merci pour ce cours de geographie Valdo-Jurassiene. Mais pourquoi diable aller cherche cette eau aux Rousses alors que le lac de Joux regorge de la meme eau ?

Écrit par : yom | 29/07/2015

A Geo et Yom. Vous avez sans doute raison, c'est pourquoi je commence par dire qu'il n'aurait pas fallu le faire. Néanmoins, à la lecture du TEMPS de ce matin, je constate que l'erreur n'a été que partielle. En effet, la Suisse a demandé et obtenu de l'instance aérienne française le droit de survoler le territoire. Il aurait encore fallu demander l'autorisation de puiser l'eau à la Préfecture...Nostra culpa, nostra maxima culpa.

Écrit par : mauro poggia | 29/07/2015

Depuis quand c'est l'armée française qui est responsable de la gestion des eaux?

Écrit par : Corentin | 29/07/2015

Bof, les suisses piquent de l'eau en France et les français piquent du boulot en Suisse !!

Écrit par : Larry Klette | 29/07/2015

"Depuis quand c'est l'armée française qui est responsable de la gestion des eaux?"
Qu'est-ce que l'armée française vient faire ici ? On nage en pleine confusion...

Écrit par : Géo | 29/07/2015

Si l'armée suisse pique l'eau des français ils seront fâchés car il n'y aura plus de flotte pour leurs pastagas !!

Écrit par : Gedeon Teusmany | 31/07/2015

Les commentaires sont fermés.