03/01/2013

Aménagement urbain by Rémy Pagani

L’aménagement de nos rues, places et autres lieux de vie en Ville de Genève échappe à l’entendement. Ainsi, après avoir condamné la circulation au bas de la rue de la Fontaine, antérieurement accessible aux véhicules en provenance de la place Longemalle, notre édile municipal Rémy Pagani ne semble avoir rien trouvé de mieux pour agrémenter cette esplanade nouvellement créée, que d’y placer…deux supports métalliques à bicyclettes.

Voyez plutôt le ravissement que procure cette vision enchanteresse, sans nul doute le fruit d’une profonde et intense réflexion.

Si le but était d’empêcher l’accès aux véhicules, peut-être que quelques bacs de verdure auraient mieux fait l’affaire. 

De quoi, définitivement, ne pas regretter d’avoir massivement rejeté, en septembre dernier, le projet de fermer 50 rues à la circulation.

IMG_0360.JPG


00:39 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook

Commentaires

Sur le fond, je vous donne totalement raison. Il est dommage en revanche d'entendre ce type de commentaire sur un sujet si éloigné géographiquement et si important pour le liberté des femmes. Tiendriez-vous le même discours pour les dealers genevois et les braqueurs frontaliers?

Écrit par : Léo Rublet | 04/01/2013

Les commentaires sont fermés.