22/12/2011

PRIORITE AUX CHOMEURS RESIDENTS. ENFIN!

chomage_partiel_personnel.jpg

Les faits ont la tête dure, car ils sont ce qu'ils sont. Et le bon sens finit toujours par triompher, car on ne peut nier indéfiniment la réalité et biaiser les solutions qui s'imposent.

Le Conseil d'Etat l'a bien compris, lui qui, se gardant pourtant bien de rendre hommage au MCG, qui l'avait amené à ce résultat, annonçait le 2 mai dernier que l'Etat entendait accorder la priorité aux demandeurs d'emploi résidents dans le canton.

Cette avancée remarquable a été complétée, le 21 décembre, par l'extension de cet engagement aux établissements publics autonomes, dont les Hôpitaux universitaires, les Transports publics, les Services industriels, l'Aéroport de Genève, la Fondation des parkings et les EMS. Voilà un signe clair, attendu depuis longtemps par la population genevoise !

Si certains doutaient encore de l'utilité et de l'efficacité du MCG, les voici convaincus. Car sans un parti citoyen, capable de dénoncer les dysfonctionnements, à l'abri de la pression des lobbys, jamais le Conseil d'Etat n'aurait pris une telle mesure.

Vous chercherez d'ailleurs en vain un communiqué de presse émanant d'un parti « gouvernemental » saluant cette décision. Le silence des partis de gauche, prétendus défenseurs des travailleurs est à cet égard assourdissant. Au point que les syndicats refusent de participer à la commission tripartite chargée de vérifier le respect des engagements pris, commission qui ne sera donc « tripartite » que par le nom puisque seuls trois services de l'Etat y participeront (OCE, OCP et OCIRT)

Monsieur François Longchamp, en fin stratège, prépare les futures élections cantonales de 2013, espérant ainsi priver le MCG de l'un de ses sujets de campagne. C'est oublier, d'abord, qu'entre la parole et les actes, il y tant à faire, ensuite, que le secteur privé continue de profiter d'un libéralisme d'engagement qui place les demandeurs d'emploi résidents dans une situation de concurrence déloyale, enfin, que les sujets d'indignation ne manquent pas à Genève, pas plus que l'hypocrisie des partis gouvernementaux, qui persistent et persisteront à nier la réalité des faits jusqu'à l'écoeurement.

 

 

 

 

 

 

09:12 | Lien permanent | Commentaires (3) | | |  Facebook

Commentaires

Il me semble que accorder la priorité aux résidents, qu'ils soient chômeurs ou non, est une violation des accords bilatéraux sur la libre circulation que la Suisse a ratifié et qui fait donc partie du droit supérieur auquel notre canton doit se soumettre.

Qu'en dit l'avocat ?

Écrit par : djinus | 22/12/2011

Et oui.

Sans la pression et les votes en augmentaions du MCG rien n'aurait été fait.

Merci le MCG!

maintenant, le travail ne fait que commencer, car il faut contrôler que cela sera effectivement appliqué.

Comme disent les anglo-saxons :"The devil is in the details" = "Le diable se cache dans les déatails".

Que d'années perdue par les copains-coquins du PLR-PDC-PS-Vert!

L'Etat et toute ces entité para-étatiques ont engagé des milliers de personnes et beaucoup trop de postes ne demandant pourtant pas des qualifications importantes ont été données à des frontaliers étrangers.

Et le pire c'est que ça n'améliore même pas la Diversité dont se gargarisent si souvent les PS-Verts, car parmi les frontaliers étrangers on engage à 90% des gaulois.

Pas des suédoises, norvégiennes, dnoises, filandaises, hollandaises,...

Avec une telle proportion d'une seule nationalité (François) on se retrouve 10 ans après avec une mafia française qui s'auto-engage et s'auto-reproduit.

Quel gâchi du fait des PLR-PDC-PS-Vert.

Écrit par : anonyme | 22/12/2011

Hé bien, moi qui croyais que l'auteur de ce blog en résidence non forcée à Berne allait devenir aphone, je vois qu'il n'en est rien et m'en réjouis.

Moi, le seul travail que je reconnaisse à M. Longchamps, c'est d'envoyer une fois par année un calendrier totalement inutile, coûteux et sur lequel on ne peut même pas inscrire un rendez-vous à toutes les personnes invalides alors que celui de la voirie, qui lui, est vraiment utile, et laisse cette possibilité suffit amplement :-)

Alors je suggérerais à M. Longchamp d'échanger ce calendrier inutile et d'un sens artistique douteux, vantant les mérites des droits de l'homme à l'étranger ! contre une cartouche d'encre pour imprimante et une tonne de rames de papiers et de timbres poste, ce qui allégerait au moins une fois dans l'année le porte-monnaie de tous ceux qui sont affligés par un burn-out administratif incessant du SPC qui génère la multiplication par 10 des demandes de curateurs et dont plus personne ne veut prendre cette charge ingérable.

Quel rapport avec les frontaliers allez-vous me dire ?

Hé bien, faites quelques téléphones ici et là dans les administrations et vous verrez, ce qui sautera à vos oreilles.

Je n'ai rien contre les frontaliers. Je n'ai rien contre les étrangers, pour moi la Terre est une toute petite planète et appartient à tout le monde. J'ai juste quelque chose contre le racisme envers les suisses dans leur pays ! Qu'ils soient travailleurs, handicapés, chômeurs, demandeurs de logements, etc... ils sont les derniers servis, quand il le sont.

Et même si je ne suis pas toujours d'accord avec le MCG et ne suis affiliée à aucun parti, sur ce point là, il a raison.

Écrit par : Jmemêledetout | 22/12/2011

Les commentaires sont fermés.