15/08/2011

Les Murs de la honte

MurIsrael9.jpg

Il y a 50 ans, dans la nuit du 12 au 13 août 1961, les dirigeants de l'Allemagne de l'Est ordonnaient la construction, à Berlin, d'un « mur de protection antifasciste ». Durant 28 ans, ce « Mur de la honte », comme tous s'accordent à le qualifier aujourd'hui, a séparé des familles entières, symbolisant, aux yeux de l'Occident, la démarcation entre l'ouest et l'est de l'Europe, entre la liberté et l'oppression.

Les dirigeant du monde libre ont, unanimement, avec l'Allemagne, marqué ce devoir de mémoire, envers toutes ces femmes et ces hommes qui ont perdu la vie en tentant de franchir ce mur de bêtise, d'incompréhension et d'exclusion, érigé sur des prétexte, pour dissimuler des mobiles inavouables.  Il fallait le rappeler. L'oubli n'est-il pas le passage obligé vers la récidive ? J'en suis convaincu, et certains ne manquent pas de nous le rappeler à juste titre chaque 24 avril.

Mais nos dirigeants restent cruellement silencieux lorsque, sous leurs yeux, se construit depuis bientôt 10 ans, une barrière trois fois plus haute et deux fois plus large que le mur de Berlin, dans un contexte historique certes incomparable, et pour des motifs, déclarés ou inavoués, bien différents, mais avec, néanmoins, le dessein, encore et toujours identique, de séparer ce qui est bon de ce qui ne l'est pas, les constructeurs étant bien évidemment convaincus d'être les seuls à pouvoir prononcer la juste sentence de l'exclusion des uns, et de la protection des autres.

Mon propos n'est pas ici d'analyser les mobiles, réels ou fallacieux, à la base de la de construction du « mur de protection » érigé par Israël en Cisjordanie, même s'il est évident aujourd'hui, avec le recul, que cette barrière n'a jamais été à même d'empêcher le passage de terroristes, qu'elle a créé une misère accrue de « l'autre côté », comprenez, « le mauvais », et renforcé, chez les exclus, un radicalisme religieux et une haine, qui sont le terreau dans lequel germera la violence de demain. Par contre, cette  « barrière de sécurité » a  permis d'étendre impunément certaines colonies contestées en Cisjordanie, par la politique du fait accompli.

Pour ceux que le sujet intéresse, je conseille vivement le visionnement d'un reportage diffusé par ARTE le 30 janvier 2010 : (http://videos.arte.tv/fr/videos/israel_retour_sur_une_sep...)

Nous attendrons donc 2052, pour voir nos dirigeants reconnaître que le mur construit par Israël est, lui aussi, un « mur de la honte », construit, contrairement au mur de Berlin, non pour mieux opprimer de ce côté-ci, « le bon », mais pour mieux humilier et écraser de ce côté-là, un peuple, dont la grande majorité ne demande qu'une chose, vivre en paix, chez lui, et dans la dignité.

Il est sans doute plus conventionnel de privilégier le mutisme à la dénonciation. Mais la vérité, noyée au milieu de l'hypocrisie, est pareille à l'huile immergée dans l'eau. Quoi que l'on fasse ou dise, elle finit toujours par remonter à la surface...Ces murs-là, avant d'être la honte de ceux qui les érigent, sont la honte de ceux qui les tolèrent en silence.

 

 

 

 

 

 

01:04 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (13) | | |  Facebook

Commentaires

Mon propos n'est pas ici d'analyser les mobiles, réels ou fallacieux, à la base de la de construction du « mur de protection » érigé par Israël en Cisjordanie, même s'il est évident aujourd'hui, avec le recul, que cette barrière n'a jamais été à même d'empêcher le passage de terroristes

Bien.

Et sur quels éléments tangibles vous basez vous pour estimer que cette barrière n'est pas à même d'empêcher le passage de terroristes ?

Le nombre de victimes civiles Israéliennes du terrorisme palestinien depuis que la barrière de protection est opérationnelle, ne dément-il pas votre affirmation, péremptoire voire fallacieuse ?

De plus, vous avez, à votre porte, sous vos yeux, une barrière de "protection" financée, elle, sur fonds de l'Union Européenne qui ne semble, en aucune façon vous émouvoir et alors que l'Union Européenne n'est pas même en guerre contre l'Afrique ni même victime de terrorisme Africain.

L'indignation sélective dont vous faites preuve me paraît, et vous en conviendrez, pour le moins suspecte.

Un Mur aux portes de l’Europe

http://www.rfi.fr/contenu/20091109-leurope-decombres-murs

Personnellement, j'appelle cette barrière Union Européenne le mur des noyés. Je vous laisse faire le décompte macabre, qui se compte en milliers chaque année, des pauvres diables qui auront préféré tenter leur va tout en mer plutôt que de se faire assurément descendre comme des lapins par les autorités, de part et d'autre de cette barrière, et dans la plus suspecte des discrétions, j’entends du bon coté de cette barrière.

Cela dit, il est fort possible que vous vous soyez déjà, par le passé, indigné contre cette barrière Union Européenne et que j’ai loupé votre billet auquel cas vous auriez la gentillesse de bien vouloir me fournir un lien / article.

Écrit par : Giona | 15/08/2011

Merci pour cet article qui parle d'une initiative qui n'a pas sa place au vingt-et-unième siècle. La seule vue du mur qui sépare la Cisjordanie d'Israël donne un sentiment profond de malaise. Depuis les débuts de la civilisation, les murs furent construits pour la protection (des cités néolithiques) et également pour démarquer un territoire (le mur romain). Yossi Wolfson, avocat auprès de l'organisation israélienne HaMoked, le dit clairement : "Le plus grand mensonge concernant le Mur est qu'il est destiné à protéger les israéliens du terrorisme ... La raison principale derrière sa construction est de'annexer autant de terre palestinien que possible avec aussi peu de Palestiniens que possible." C'est nécessaire de le dire et le dire et le redire !

Écrit par : Carol Scheller | 15/08/2011

En lieu et place du Mur ... il y aurait des soldats sensibles, très sensibles de la gâchette.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 15/08/2011

Malheureux Poggia !! vous avez osé critiquer Israel - fi le vilain
les israeliens ont tous les droits
ils ont beaucoup appris dans leur passé et cela leur donne automatiquement des idées pour traiter le présent.
il est tout à fait légitime de construire un mur, organiser des ghettos avec limitations de l'entrée des produits les plus élémentaires, détruire les alimentations en eau etc
bizarre cela me rappelle une ville en Europe mais je n'arrive pas à me souvenir
je dois surement me tromper
Irael est le berceau du christianisme ce fameur jardin ou le miel coule et la félicité règne
ce ne sont pas quelques facheux qui se plaignant d'une "barrière" d'agrément vont pourrir la vie de ces délicieux israéliens

Écrit par : pralong | 15/08/2011

Il y a mieux Victor DUMITRESCU dans l'horreur! Hé non! le Troll pralong, ce ne sont pas des Israéliens.....


Syrie : 21 morts à Lattaquié sous le feu croisé des blindés et de la marine de Bachar el Assad

(Guysen.International.News)
Le port de Lattaquié est actuellement la cible des tirs croisés de la marine et des blindés syriens qui tirent sans interruption sur les habitants de la ville. Depuis ce matin, 21 personnes auraient été tuées, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Écrit par : Patoucha | 15/08/2011

Lettre d'un juif à Gaza la douleur :

http://carlogiuliani.fr/associazione-carlogiuliani/2011/06/04/lettre-a-gaza-la-douleur/

Ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain. Beaucoup de juifs sont opposés très fermement à ce qui se passe à Gaza. Ce ne sont pas ceux qui tirent les ficelles des décisions.

Quelle absence de mémoire faut-il avoir pour ne pas se rappeler que ceux-ci font à d'autres exactement ce pourquoi ils ont combattu à faire reconnaître pendant des années...

Des milliers de palestiniens sont morts, par défaut d'eau, de nourriture, de soins, de possibilité de survie.

Chez nous aussi, il y a des murs, ils ne sont pas faits de briques, de ciment, de béton. Ils sont faits de silence, de déni de responsabilité, de refus d'assistance à personnes en danger. Ils ne se voient pas, on ne peut les toucher, ils sont d'autant plus dangereux que personne ici ne se soucie des droits humains les plus élémentaires tout en les défendant partout ailleurs. Même les fondations, associations grassement payées pour cela, y compris certains avocats, qui n'ouvrent même pas le courrier qu'ils reçoivent...

Écrit par : Jmemêledetout | 15/08/2011

En parlant de murs ... que pensez-vous, Maître Poggia du mur que projette construire la Lega entre le Tessin et l'Italie ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 15/08/2011

M. Dumitrescu, je pense que le mur préconisé par la Lega au Tessin est une boutade à prendre au second degré. Sinon,il y a lieu de s'interroger sur la santé mentale de ceux qui émettent une telle proposition.
J'en profite pour rassurer certains blogueurs: Je ne pense pas avoir été exhaustif dans ma dénonciation de la bêtise et de la malhonnêteté, et mon indignation n'est pas sélective. Qu'on me laisse le temps. Par contre, que penser de la sélectivité de ceux qui n'osent JAMAIS parler de ce mur israélien, de peur qu'on ne les traite d'antisémites. Et je dois vous dire que j'ai dû écarter certains commentaires insultants et haineux, au motif que j'avais eu l'outrecuidance de traiter un sujet tabou. C'est vrai que ce qui se passe dans le monde arabe, et en Syrie particulièrement, est scandaleux,mais je n'ai pas pour habitude de tenir une comptabilité comparée des cadavres, et de considérer que ce que font certains mérite bien ce que font d'autres.Mais surtout ne vous gênez pas de dénoncer ce qui vous paraît devoir l'être.

Écrit par : mauro poggia | 15/08/2011

"Des milliers de palestiniens sont morts, par défaut d'eau, de nourriture, de soins, de possibilité de survie."

Le Troll Jmemêledetout, demandez-vous où sont passés les milliards de l'UE et des USA versés aux "Palestiniens" depuis des années ?!!!!!!!

Trouvez une autre référence que celle de Carlo Giuliani qui fait dans le mélodrame et le mensonge. Allez donc à Gaza et vous y verrez que les piscines des villas - dignes de Beverly Hills - ne manquent pas d'eau et encore moins de nourriture. Des photos et vidéos sont postés par les "Palestiniens" sur Gaza qui feront démentir les mensonges que vous véhiculez à longueur de blogs pour mieux diaboliser Israël!

Cela ne marche plus! Vous avez usé le sujet sur la corde!

Écrit par : Patoucha | 15/08/2011

@Patoucha

Mon post était bien loin de diaboliser Israël si vous l'avez lu correctement.

Pour le reste, vous ne devez pas suivre de près les blogs et journaux sur lesquels je m'exprime, vu que c'est la première ou deuxième fois que je parle de ce sujet ces vingt dernières années :-) Je vois mal comment j'aurais pu "user" le sujet...

On peut donc se poser la question de qui entre nous-deux est le troll.

Écrit par : Jmemêledetout | 16/08/2011

"Mon post était bien loin de diaboliser Israël si vous l'avez lu correctement."

"Quelle absence de mémoire faut-il avoir pour ne pas se rappeler que ceux-ci font à d'autres exactement ce pourquoi ils ont combattu à faire reconnaître pendant des années..."

"Des milliers de palestiniens sont morts, par défaut d'eau, de nourriture, de soins, de possibilité de survie."

Non? Mais alors de qui parlez-vous? A quoi faites-vous allusion par "...absence de mémoire"? Aucune exagération sur les "Palestiniens"? Assumez vos dérives!

"Je vois mal comment j'aurais pu "user" le sujet..."

Le "vous" englobait tous les nouveaux "propalestiniens" par antisémitisme!

Plus Troll que votre pseudo on meurt!

Écrit par : Patoucha | 21/08/2011

J'oubliais de préciser que les " 21 morts à Lattaquié sous le feu croisé des blindés et de la marine de Bachar el Assad" sont des "Palestiniens" (mon commentaire du | 15.08.2011) pour lesquels l'Autorité "palestinienne" s'est bien gardée d'ameuter le monde et de demander une réunion d'urgence à l'ONU?!!!! A moins qu'il y ait des "Palestiniens" qui valent la peine... et d'autres....

Écrit par : Patoucha | 21/08/2011

http://www.youtube.com/watch?v=dQmRtBSMZ9g

Écrit par : oterrator | 22/12/2011

Les commentaires sont fermés.