04/08/2011

CEVA: sans foi ni loi

tgv_ceva.jpg

Carouge se sent trahie par Mark Muller (http://www.tdg.ch/geneve/actu/carouge-fachee-etat-tenu-pr... ). Mais la trahison n'est pas le fait d'un seul homme. A ses côtés, des hommes et des femmes politiques, sans foi ni loi, étaient prêt à promettre n'importe quoi pour arracher au forceps un « oui » au CEVA lors de la votation du 29 novembre 2009. Aujourd'hui et demain, les mêmes, ne reculeront devant rien pour dissimuler leurs mensonges à la population de ce canton et insulter impunément ceux qui persistent à dénoncer cette extorsion.

Carouge avait des exigences, et sa population devait être convaincue. Alors il lui fut promis d'améliorer la qualité de vie communale contre un retrait de son opposition au CEVA. Promesse que l'on savait ne pas vouloir tenir pour la simple et bonne raison que le budget ne le permettrait pas. Autorités carougeoises sans doute naïves. Mais doit-on leur reprocher de ne pas s'être méfiées de la roublardise des représentants du canton ?

N'est-il pas choquant de lire dans la bouche d'un représentant communal qu'à l'avenir il ne faudra plus se fier aux représentants du canton qu'en échange d'engagements datés et signés ? L'Etat est-il devenu un interlocuteur comme un autre dont il faut se méfier ? Je parle ici bien évidemment de l'Etat, et non de candidats en période électorale. Où est la décence ? Où est la moralité ?

Combien de mensonges faudra-t-il encore mettre en lumière pour que les électrices et les électeurs de ce canton comprennent qu'ils ont été abusés ?

 

 

07:51 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | | |  Facebook

Commentaires

c' est juste carouge trahie, le pdc carougeois a l époque avait soulve le problème mais n avait pas été écouté

encore une fois le pdc carouge a été visionnaire

Le MCG Carouge on ne les a pas vu ...............

Écrit par : said | 04/08/2011

Le PDC n'a pas vraiment combattu le CEVA. Au contraire, le MCG-Carouge s'est opposé dès 2007 au CEVA. Suite à un très étrange scrutin - où des bulletins de vote MCG ont été arbitrairement détruits - , le MCG n'a pas pu siéger au Conseil municipal.

Le PDC est d'ailleurs officiellement un défenseur du CEVA. L'opposition de Mauro Poggia à ce projet délirant a d'ailleurs été la raison invoquée pour l'exclure de la liste PDC au Grand Conseil. Quant au PDC carougeois, il n'est pas allé jusqu'à la scission du parti cantonal pour se faire entendre.

Le MCG Carouge s'est battu contre le CEVA depuis plusieurs années, contrairement au PDC qui s'est couché devant le pouvoir de l'argent et de certaines entreprises genevoises. Ces mêmes entreprises genevoises qui n'ont pas obtenu les chantiers du CEVA attribués en grande partie à des sociétés françaises.

Le CEVA est un marché de dupes.

Soyons clairs! La ligne du MCG l'est tout à fait. Et c'est la preuve que nous sommes des visionnaires.

Non à des centaines de millions de francs qui vont être jetés par la fenêtre!

Écrit par : François Baertschi | 04/08/2011

C'était couru d'avance. Les poltiiques carougeois ont été d'une naïveté déconcertante pour ne pas dire coupable... Les électeurs carougeois apprécieront.

Écrit par : mouais | 04/08/2011

La parole s'envole, les écrits restent aurait dit ma grand-mère. Suis un peu surprise que la commune de Carouge se soit contentée de belles promesses. L'Etat sait très bien mettre ses décisions sur papier lorsqu'elles sont en sa faveur...

Alors oui, il y aurait dû avoir au moins une convention sur papier, que ce soit entre élus ou pas ou entre commune et Etat ou pas et surtout sur un sujet aussi sensible et aussi coûteux.

Écrit par : Jmemêledetout | 05/08/2011

En même temps, on ne peut pas dire que le MCG ait brillé, ni par son soutien aux souhaits exprimés par les habitants, ni par son respect des exigences de la Commune de Carouge lors du vote au Grand Conseil sur la HEG de la Tambourine en juin dernier.

Dans ce dossier, comme aujourd'hui dans celui du SEVA, M. Müller n'a pas tenu les promesses faites...

C'est donc certes la deuxième fois cet été que Carouge se sent trahie par le magistrat, mais il nous est difficile d'oublier que la première fois les députés du MCG, (tout comme le PDC et une partie des Socialistes) ont oeuvré en complices bienveillants.

Écrit par : Jousson | 08/08/2011

Les commentaires sont fermés.