22/05/2011

ON SE REVEILLE?

SUISSE~1.JPG

Madame la Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga nous l’assure, l’erreur n’était pas volontaire ! Comprenez par là qu’il n’y a pas eu mensonge délibéré, car c’est ainsi que l’on appelle une contre-vérité assénée en connaissance de cause.

Lorsque le Conseil fédéral nous a dit en 2005, pour nous inciter à accepter les Accords de Schengen-Dublin, que cela nous coûterait la bagatelle de 7,4 millions par an, il le croyait dur comme fer. Promis juré.

Vous aurez apprécié la précision: pas entre 7 et 8, non, 7,4, pour bien donner l'illusion de l'analyse scientifique.

Il se trouve que le coût moyen pour la Suisse a été de 80 millions par année…Petite erreur d’appréciation de 980%. Chacun sait que l’erreur est humaine, mais là, il fallait s’appliquer.

Un responsable financier dans le domaine privé qui commettrait une telle erreur serait viré sur-le-champ, et sa responsabilité personnelle pourrait même être engagée. Il n’y a qu’à la tête de l’Etat où l’on peut tout se permettre impunément.

L’essentiel est que le peuple ait dit « oui », tout le reste n’est qu’accessoire.

En attendant, il faut bien prendre l’argent où l’on peut, à savoir dans des domaines où ceux que l’on veut pénaliser ne réuniront jamais la majorité et sont donc un électorat négligeable. Au hasard, les chômeurs (tous les travailleurs actifs sont convaincus que cela ne leur arrivera pas), les invalides (les bien-portants pensent que cela n’arrive qu’aux autres), les personnes âgées (cela nous arrivera, mais nous, on est bien plus prévoyants), et j’en passe et des meilleurs.

Alors, les amis, on se réveille ?

00:33 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | | |  Facebook

Commentaires

Qui a mentionné le fait que nous sommes malheureusement gouvernés par une majorité d'incapables ?? Mais patience, les citoyens vont se réveiller (un jour) et alors là .....

Écrit par : RasleBol | 22/05/2011

Merci. Il est important que quelqu'un le dise.

"Au hasard" m'a fait sourire, mais je comprends votre prudence. Moi qui n'en ai pas besoin de prudence, je dirais "de manière extrêmement bien ciblée", car ce sont les personnes qui n'ont aucun moyen de se défendre, les handicapés et les personnes âgées en premier, leur état de santé et leur peu de force physique ou mentale et non seulement économique, les privant par défaut de ce droit.

Ce serait intéressant de faire la liste détaillée de tous les secteurs générateurs de dépenses inutiles pour avoir une vision globale des sommes effectives sur le plan national, avec en premier les coûts de la santé, qui ne sont pas générés comme on veut le faire croire par les malades, mais par des décisions absurdes de technocrates grands économistes devant l'Eternel jusqu'aux plus petits sous-chefs des administrations qui en dépendent, qui n'ont absolument aucune idée de la question et dont les décisions feront que dans 15 ans, les coûts de la santé seront multipliés par 5 au moins et qu'ils deviendront ingérables, tant sur le plan économique que médical.

Il faudrait insister pour qu'au poste de ministre de la santé, soit placé un vieux médecin généraliste et pluraliste qui a de la bouteille, de l'expérience de nombreuses maladies, un vécu médical riche de cas différents, qui ait compris depuis longtemps qu'il est inutile de soigner des effets sans en exiger la recherche des causes (ça c'est pas gagné) et non un homme d'affaires, propriétaire de grosses entreprises incapable de faire la différence entre un boulon et des maladies neuro-dégénératives ou neuro-biologiques.

L'Etat nie sa responsabilité dans l'augmentation des coûts de la santé, il serait pourtant très facile de le prouver.

Mais c'est aussi le cas dans tous les autres domaines. C'est pourquoi il serait intéressant d'avoir une vision globale des coûts réels générés par des mauvaises décisions et pour lesquels le contribuable n'a plus qu'à payer et à se taire.

Et tous ces domaines sont inter-dépendants, l'un va aggraver les effets de l'autre etc... Il n'est pas tenu compte de l'effet papillon dans aucune estimation. Les décisions sont cloisonnées à des domaines bien précis sans évaluation des effets sur les autres domaines. Encore une fois, c'est une absence de vision holistique de la politique et des problèmes qu'elle auto-génère.

Même si je reconnais bien volontiers que ce serait un travail de Titan que d'élaborer une telle estimation.

Alors se réveiller oui, il le faut, mais comment ? Avec une population délestée de toute sa force, en état de suffocation, mésinformée ou désinformée, des résidents et travailleurs étrangers qui n'ont jamais eu droit à la parole et ne la prendront plus même si on la leur accorde, des personnes âgées et invalides, que reste-t-il ?

Les jeunes qui sont en bonne santé, parce que la plupart ne le sont plus et pour cause

La tranche d'âge 25-45 d'économie moyenne trop occupée à élever des enfants ne pas sombrer aussi dans la pauvreté pour s'occuper de questions politiques

La tranche des personnes aisées qui elle va voter pour la conservation de ses biens et non l'intérêt général.

Si je me trompe corrigez-moi, je serais presque heureuse de me tromper sur ce coup là.

Continuez à dire tout ce que les autres ne disent pas, même si je ne suis pas toujours d'accord, j'aime bien quand vous le dites.

Écrit par : Jmemêledetout | 22/05/2011

P.S. Je suggère que nous nous cotisions tous pour acheter aux membre du gouvernement une calculette solaire pour éclairer leurs décisions :-)

Écrit par : Jmemêledetout | 22/05/2011

Juste pour ma gouverne quelle est la source de ce chiffre et comment s'explique t-il ?

Écrit par : AlexT | 22/05/2011

Ces chiffres résultent de l'article de la Tribune que vous trouvez sur le net.

Écrit par : mauro poggia | 22/05/2011

Les commentaires sont fermés.