13/03/2011

SUCCES DU MCG !

MCG.gifLe succès du MCG est avant tout la défaite des partis traditionnels, qui, depuis des décennies, se moquent éperdument du peuple qu’ils prétendent représenter, et qui, enfermés dans des idéologies déconnectées de la réalité, se sont révélés incapables de répondre à l’attente légitime d’électrices et d’électeurs, qu’ils méprisent au fond d’eux-mêmes, et qu’ils ne considèrent qu’instrument d’accès au pouvoir.

A force de mondialisation, d’ouverture et de libre circulation, de Maastricht à Schengen, la gauche, comme la droite, ont, par des motivation différentes, mais convergentes dans leurs effets, oublié à la fois l’intérêt national et la priorité d’attention que mérite la population à laquelle leur politique s’adressait. Ainsi, que ce soit une droite centrée sur un profit favorisé par la libre circulation des travailleurs et des marchandises, ou une gauche allergique à toute discrimination dirigée contre des travailleurs provenant de l’étranger, au nom d’une internationale socialiste archétypique, la politique helvétique, et genevoise en particulier, n’a tout simplement pas été capable de réguler des flux migratoires, qui, en présence d’un chômage croissant, d’une hausse de la criminalité, d’une pénurie de logements et d’une baisse du pouvoir d’achat, ont fait naître une crise identitaire majeure.

Mais le MCG, de miroir déformant qu’il était, dans lequel  la politique traditionnelle se reflétait, est désormais devenu une force politique nouvelle, indépendante de cet establishment culturel ou de cette oligarchie économique, qui n’ont que mépris pour la population. Force politique, car désormais rien d’essentiel  ne pourra se faire sans son soutien. Nouvelle, car le MCG n’est pas un parti politique classique ; il est un mouvement d’hommes et de femmes désireux de faire de la politique autrement, à l’écoute de la population, mais néanmoins conscients que notre pays, notre canton, ne verront leur avenir se faire qu’avec les nations qui les entourent, dans le respect de nos lois et de nos traditions.

Ces prochains mois, ces prochaines années, nous assisterons à des alliances surprenantes, dont la seule finalité sera de barrer la route au MCG, émanant de partis qui se prétendent respectueux de la démocratie, et qui iront jusqu’à invoquer la défense de cette même démocratie pour justifier leurs actions. Or, ils ne respectent en réalité la démocratie que lorsqu’elle leur permet d’accéder au pouvoir, et la méprisent lorsqu’elle les désavoue, qualifiant de populistes ceux qui obtiennent, par les urnes, l’onction des électeurs.

N’est populiste que celui qui tient un discours auquel il ne croit pas, dans le seul but de séduire les électeurs. Sachant que les partis qui qualifient ainsi le MCG sont au pouvoir depuis des décennies, qui est populiste en promettant sécurité, logement, et travail pour nos jeunes ? La population n’a pas été dupe.

Aujourd’hui c’est bien le citoyen qui est gagnant, à savoir non seulement toutes celles et ceux qui sont les laissés pour compte de notre société, mais aussi, et surtout, des hommes et des femmes, toutes classes sociales confondues, écoeurés par des dirigeants élitistes et dogmatiques.

Merci d’avoir voté MCG, car le bon sens n’a pas de couleur politique !

MCG : NOUS EXISTONS POUR VOUS ET PAR VOUS.

21:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9) | | |  Facebook

06/03/2011

Plainte contre Kadhafi. Calmy-Rey se tire une balle dans le pied.

arme-suisse.jpg

Lire la suite

12:14 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (14) | | |  Facebook

04/03/2011

Kadhafi: Ils ont osé!

photo.jpgAprès avoir poussé la servilité jusqu’à rentrer de Tripoli avec des valises au lieu des otages ; après avoir poussé la couardise jusqu’à s’auto-flageller plutôt que de dénoncer un régime criminel ; après avoir poussé l’indécence jusqu’à poursuivre un élu genevois pour avoir, à la tête du MCG, osé désigner en la personne de Kadhafi l’exemple même de l’étranger dont la présence en Suisse doit être bannie, voici que la vérité la plus infâmante nous est dévoilée :

« le Conseil fédéral a délibérément trompé la population suisse en lui faisant croire que la somme de 1,5 million destinée à Hannibal Kadhafi était bloquée en Allemagne jusqu’à décision d’un Tribunal arbitral, alors que cette somme lui était versée immédiatement sur un compte libyen en été 2010»

Ce mensonge indigne de l’honnêteté que l’on serait en droit d’attendre du Conseil fédéral a été proféré dans le but évident de ne pas avouer un accord honteux et humiliant.

Saurons-nous ces prochains jours si le Conseil d’Etat genevois était au fait de cette situation, participant ainsi à la tromperie ?

La consternante réalité est cependant évidente : le Conseil fédéral a versé une rançon de 1,5 million pour libérer notre dernier otage !

Nul doute que la valeur de la vie de cet otage justifiait objectivement ce montant. Mais alors pourquoi déguiser cette rançon en un prétendu accord judiciaire ? Pourquoi, une fois l’otage en sécurité sur sol helvétique, Madame Calmy-Rey a-t-elle poursuivi cette mise en scène, sans nul doute à l’insu du Parlement, qui devait l’élire, du bout des lèvres, Présidente de la Confédération ?

Comment maintenir la confiance en nos institutions devant de pareils dysfonctionnements ?

Hannibal Kadhafi aura ainsi reçu 1,5 million de la Confédération pour avoir passé 2 nuits en détention et avoir vu son visage, de face et de profil, dans un quotidien genevois.

Combien la Confédération a-t-elle débloqué pour les dizaines de milliers de réfugiés fuyant la Libye après avoir été dépouillés, battus, blessés, par les sbires du colonel et de son clan ? Je vous le demande Mesdames et Messieurs les Conseillers fédéraux !

La notion de justice représente-t-elle si peu à vos yeux pour que seule la force et l’arrogance de vos interlocuteurs soit à même de vous arracher quoi que ce soit, aussi injuste soit-il ?

Vous ne dirigez pas notre pays. Tout juste l’administrez-vous, mal, sans courage et sans fierté!

13:37 | Lien permanent | Commentaires (5) | | |  Facebook