21/10/2010

MCG : Mais C’est Génial !

mouammar-kadhafi-350x487.jpg


« Cachez ce visage que nous ne saurions voir ! » nous déclament en cœur les membres du Conseil d’Etat genevois et du Conseil fédéral. Ce visage est celui de l’illustrissime colonel Kadhafi, que l’affiche du MCG en vue de la prochaine votation fédérale du 28 novembre sur l’expulsion des criminels étrangers, met en scène avec la légende : « il veut détruire la Suisse ».

CENSUREE ! Motif ? Cette affiche met en péril notre pays tout entier, et risque d’engager la responsabilité du canton de Genève. Pourquoi ? Il s’agirait d’un outrage à un Etat étranger.

Provocation ? Certainement. Par la provocation, le MCG, et le MCG seul, met en lumière les dysfonctionnements de notre Etat et de ses dirigeants, à tous les niveaux.

Ce que l’on veut cacher, n’est autre que le visage de la faiblesse, de la lâcheté, et, finalement, de l’incompétence. Car l’arrogance éhontée d’un Kadhafi sur le plan international, comme celle d’ailleurs de tout dictateur, n’existe qu’au travers de la couardise de ceux qui lui permettent d’imposer sa loi.

Si la retenue s’imposait aussi longtemps que l’un de nos ressortissants demeurait otage en Libye, (d’où la maladresse de la publication de photographies d’origine illicite du fils Kadhafi par la Tribune de Genève), plus rien ne justifie aujourd’hui l’attitude servile de nos représentants.

Nous aurions tant souhaité que tous ces redresseurs de torts, qui voient un outrage à un Etat étranger, là où il n’y a que mise en cause fidèle des propos scandaleux d’un illuminé qui se  prétend éclairé, se dressent à l’unisson lorsqu’un appel solennel à la destruction de la Suisse a été lancé, ou lorsque le démembrement de notre pays fut demandé. RIEN, si ce n’est un sourire contrit.

Dans toute démocratie, où la liberté d’expression est garantie, le plus difficile n’est pas de censurer, mais de donner un nom politiquement acceptable à la censure.

Il est question ici de la raison d’Etat.

Que n’a-t-on pas fait au nom de cette raison-là !

 

 

 

 

 

 

 

 

23:09 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (12) | | |  Facebook

Commentaires

"La censure pardonne aux corbeaux et poursuit les colombes". (Juvénal)

Écrit par : Charly Schwarz | 22/10/2010

Bravo maître .

Écrit par : Gander Florian | 22/10/2010

Et si on essayait avec Berlusconi ou Sarkozy pour voir...??

Toujours aussi courageux ou toujours plus hypocrites ????

Écrit par : Omid Irani | 22/10/2010

Jugez par vous-même de la grave offense faite au sieur Kadhafi : http://www.mcge.ch/100098-affiche-1.pdf

Et enregistrez-la !

Écrit par : Lyonnais du 69 | 22/10/2010

J'aime bien votre petite liste sur l'affiche :

19LStup, 19LStup, 19LStup, 19LStup, 19LStup, 19LStup, 19LStup... Bien évidemment sans autres informations pour que l'électeur ne puisse savoir s'il s'agit d'une interpellation pour vente ou consommation de stupéfiants (Cet article couvrant les deux cas de figure). Expulser un dealer je veux bien, mais pas celui qui commet pour seul crime de s'en rouler un de temps en temps.

Bon ok, y'a aussi quelques 139CP par-ci par là dont la gravité n'est bien évidemment pas exposée pour les mêmes raisons (Vol à l'étalage ou cambriolage ?), on va dire que c'est semi-objectif.

PS : Je voterai OUI à l'initiative et NON au contre-projet le 28. Ce n'est pas le fond de "votre" (MCG) politique qui me dérange, mais la forme.

Bonne journée.

Écrit par : Suissitude | 22/10/2010

N'oublier pas l'égalité de traitement dans le cas où ces tartuffes viendraient à quémander des dommages-intérêts pour leur nouvelle idôle. Pour les boulettes de la TdG on a fait payer les contribuables, était-ce bien leur rôle?

Écrit par : Firestone | 22/10/2010

Excellente affiche. L'humour est la mère des réforme. Bravo à l'artiste qui l'a pondue. Bravo bravo bravo....

Écrit par : Gravier | 22/10/2010

Salut Mauro,

Si je comprends parfaitement l'utilisation de la provocation pour lancer un débat, particulièrement en période de votation, je me demande quel est donc celui que recherche le MCG en utilisant la bobine à Kadhafi sur une affiche concernant le renvoi des criminels étrangers? Mise à part la publicité gratuite que votre communication suscite.

Amitiés.

Eric Bertinat

Écrit par : Eric Bertinat | 23/10/2010

Effectivement je ne vois pas ce que Kadhafi viens faire dans cette histoire

Écrit par : Alext | 24/10/2010

L intérêt ? Faire parler du MCG et se poser en victime face au complot des partis traditionnels... Comme d' hab :)

Écrit par : Noel | 25/10/2010

Ce qui frappe dans cette histoire, comme dans celle de la fumée ou des molosses, c'est l'incompetence de l'armada de pseudos avocats qui conseillent l'État de telle façon que Geneve se ridiculise aussi souvent!
Tout cela avec des salaires bien trop gras pour des planqués qui devraient être au chomage tant ils sont nullisimes.

Écrit par : Sirius | 27/10/2010

Cher Maitre Pogia,

je suis surpris qu'un aussi bon et médiatique juriste que vous êtes n'arrivez pas à faire respecter sur vos affiches (et en particulier la dernière de ce jeudi) :
- le droit d'auteur du journaliste de 20 minutes
- le copyright sur le logo "20 minutes"
- le droit à l'image d'une fonctionnaire (Monica Bonfanti) et de son droit à ne pas être mêlée à une campagne politique contre son gré

De plus, il me semblais que vous étiez un homme de culture et de goût. N'auriez-vous pas assez de pouvoir au MCG pour devoir accepter des affiches aussi laides ?

Écrit par : toto | 28/10/2010

Les commentaires sont fermés.